Lorsque ses yeux rient, que sa bouche me plaît, que ses faiblesses se dévoilent, je suis une femme. Lorsque ses mains s’avancent, que ses bras m’étreignent, que son souffle tiède caresse ma nuque, je suis une femme. Lorsque ses mots se gravent, les beaux comme les durs, dans ma mémoire capricieuse, je suis une […]

Je suis une femme…

  Lorsque ses yeux rient, que sa bouche me plaît, que ses faiblesses se dévoilent, je suis une femme. Lorsque ses mains s’avancent, que ses bras m’étreignent, que son souffle[…]