Du chocolat, oui, mais cru!

C’est Pâques, et même si la résurrection de Jésus peut ne rien susciter en vous, je parie que le chocolat, lui, vous fait saliver, vous transporte, voire vous enchante. J’avoue, c’est mon cas!

Il n’y a pas si longtemps, je me gavais de chocolat au lait, fourré au praliné, au caramel, aux bonbons et j’en passe. En devenant végétalienne, j’ai découvert le chocolat noir et j’ai appris à l’apprécier, puis à en raffoler. Aujourd’hui, l’idée d’un 98% de cacao me met l’eau à la bouche.

Mais la vraie révélation, ça a été le chocolat cru…

Cru? C’est-à-dire?

Fèves de cacao

Fèves de cacao

Pour le chocolat “habituel”, les graines de cacao sont torréfiées et concassées, après avoir été fermentées et séchées. Les fèves utilisées pour le chocolat cru ne passent pas les dernières étapes. Elles gardent ainsi tous leurs précieux nutriments, qui sont d’ordinaire détruits pour la grande majorité par la torréfaction (qui avoisine les 140°C) et le broyage à chaud. Si le chocolat cuit s’est délesté de tout véritable intérêt nutritionnel, le cacao cru, lui, fait partie de la famille “superaliment”. Il est riche en antioxydants, notamment en flavonoïdes, qui protègent le système cardio-vasculaire, abaissent le mauvais cholestérol, régulent le flux sanguin et stimulent le système immunitaire. C’est également une bonne source de magnésium, de fer et de théobromine, ce qui en fait un anti-dépresseur naturel et un excellent anti-fatigue. Il contient du zinc, cet oligo-élément qui nous fait une belle peau et de jolis cheveux. Et, cerise sur le gâteau, le cacao cru aide à brûler les graisses!

On le trouve où?

C’est vrai, impossible d’acheter du chocolat cru en supermarché classique. Vous le trouverez en magasin bio ou en boutiques spécialisées. La gamme anglaise Ombar a des petites tablettes à tomber, avec plusieurs parfums, baies de goji, citron vert, mandarine, fraise ou myrtille, mais celle que je préfère, qui me met littéralement en émoi, c’est la Ombar crème de coco. Il y a d’autres marques qui en proposent bien sûr, et le choix est de plus en plus large, parmi lesquelles Rraw et Lifefood, deux marques françaises qui proposent aussi truffes et fèves.

Le gros défaut du chocolat cru, c’est son prix, qui n’a rien à voir avec ceux pratiqués dans le grand commerce. Et même si, du fait de son arôme puissant, on prend le temps de le savourer et on en mange en moins grande quantité, il restait pour moi un petit plaisir occasionnel. Et puis, je me suis dit que ça me reviendrait beaucoup moins cher de faire mon propre chocolat et désormais, c’est ce que je fais.

Chocolat cru maison.

Pour me confectionner une belle tablette, j’utilise :

  • de la poudre de cacao cru -100g
  • du beurre de cacao cru – 90g
  • de l’huile de coco vierge
  • du sucre de fleurs de noix de coco – 70g
  • une pincée de sel

Bien que je préfère le chocolat cru brut, j’ajoute parfois quelques baies de goji. On peut personnaliser selon ses envies avec de la vanille, des épices, des fruits secs….

Pour le corps gras, outre le beurre de cacao, j’utilise l’huile de coco, parce que j’en raffole. (Oui, bon, en gros j’adore tout ce qui se rapporte au coco) Quant au sucre de coco, il est élaboré à partir de fleurs de cocotiers, a un faible index glycémique (ce qui en fait un produit sucrant très intéressant pour le contrôle du poids et du diabète) et a un petit goût caramélisé exquis et léger.

Préparation :  

  • Faites fondre à très basse température le beurre de cacao. Il s’agit ici de ne pas dépasser les 43°C, température à partir de laquelle l’aliment commence à perdre ses enzymes.  Personnellement, je le fais lentement au bain-marie en utilisant un thermomètre.
Cru

Cuisson inférieure à 43°C

  • Ajoutez-y l’huile de coco. Mélangez de temps à autre.
  • Mixez le sucre de coco pour l’affiner le plus possible, afin d’éviter les petits grains désagréables. Je le mixe dans un petit robot une première fois avant de le tamiser pour obtenir une poudre fine.
  • Ajoutez progressivement le sucre de coco , le cacao en poudre et le sel aux corps gras fondus et mélangez pour obtenir une préparation bien homogène.
  • Il ne reste plus qu’à la transvaser dans un moule à tablettes, de laisser refroidir un peu avant de la mettre au réfrigérateur pour au moins une bonne heure.
chocolat cru

Dans le moule…

Votre chocolat peut se conserver plusieurs jours au frais, en ce qui me concerne si ma tablette dure 3 jours, c’est vraiment le maximum. Et comme en plus, c’est Pâques, je vais en profiter!! Joyeuses Pâques!!

 

chocolat cru

Chocolat cru maison!!