Laisser s’exprimer l’enfant qui sommeille en nous

Je rêvais beaucoup lorsque j’étais enfant. Rien ne m’était impossible. Je riais, et mes rires avaient le pouvoir de conquérir le monde. Je pleurais et mes pleurs étaient des torrents emportant tout sur leur passage. L’instant présent était le seul qui existât. Et puis, il a fallu grandir. Pourtant, j’aime à penser que je peux, comme les vieux amants de Jacques Brel, vieillir sans être adulte.

nous sommes de grands enfants

Si la voix de l’enfant en moi s’est transformée en chuchotement avec les années, devenir mère il y a un peu plus de 4 ans, m’a mise face à cette petite fille qui ne s’est pas résolue et qui respire toujours à l’intérieur, amplement et silencieusement.

Aujourd’hui, voir mon fils jouer et s’imaginer un univers fantasque est une joie indicible, évidemment, mais c’est aussi une véritable leçon de vie : il est nécessaire de laisser s’exprimer l’enfant qui sommeille en nous…

  • Jouer! 

“L’enfance est innocence mais aussi négligence, c’est un recommencement, un jeu, une roue libre, un premier mouvement, un Oui sacré” F. Nietzsche

Nous sommes tous des grands enfants. Et qu’ont en commun tous les enfants? Le jeu! Il est fondamental pour le développement et l’apprentissage. Et pour les adultes? Jouer permet de s’échapper du quotidien, de l’ordinaire, de renouer avec l’imaginaire. Le jeu apporte un regain d’énergie, incite à se dépasser et détend. Quand mon garçon et son père jouent aux chevaliers avec leurs épées en mousse, c’est fous rires garantis et bonne humeur dans la maison! Outre prendre le temps de jouer avec p’tit(e) loulou(te), on peut tester les jeux de rôles, déguisements, théâtre, les jeux de société, les jeux sportifs, les manèges des fêtes foraines, toutes les activités amusantes qui vont libérer notre spontanéité et notre authenticité, et surtout…nous faire rire et passer un bon moment!

  • Créer!  

“Tout enfant est dans une certaine mesure un génie, et tout génie est en quelque façon un enfant” A. Schopenhauer

Les enfants croient à la magie. Avant que leur confiance en eux, en l’autre et en la vie ne se mette à vaciller, ils savent que tout est possible. Leur imagination est riche et colorée. Créer, c’est d’abord voir, sentir, resdessin d'enfantsentir. Reprendre contact avec nos souvenirs sensoriels de l’enfance, les odeurs, les goûts, les textures, et laisser notre Moi véritable s’exprimer. Créer, c’est s’extraire du cadre. Tout comme le jeu, la créativité ouvre à une autre réalité. Créer, (c’est prouvé!) réduit le stress, améliore le système immunitaire, retarde le vieillissement. Nous sommes tous créatifs, nous pouvons tous développer notre créativité en élargissant nos lectures, en se documentant sur ce qui nous intéresse et nous parle, en gardant l’esprit ouvert et en prenant du plaisir à notre activité. Que ce soit en dessinant, en cuisinant, en sculptant, en chantant, en écrivant, en jouant d’un instrument, en dansant, connectez-vous à l’enfant créatif en vous!

 

  • Etre

 “Les enfants n’ont ni passé ni avenir et, ce qui ne nous arrive guère, ils jouissent du présent” J. de la Bruyère.

Etre dans l’instant, c’est à la fois évident et difficile. Comme l’écrit si bien Eckhart Tolle, “quand vous êtes présent, quand votre attention est totalement et intensément dans le présent, vous pouvez sentir l’être. Mais vous ne pouvez jamais le comprendre mentalement”. Voilà qui est inhérent à l’enfance. L’ego s’en réfère au passé et fantasme le futur. Accueillir le moment présent écarte les jugements et nous reconnecte à notre lumière intime.  Il y a alors de la place pour la joie sans attente, l’acceptation sans préjugé. Etre conscient, c’est redevenir entier. Redevenir neuf. Laisser à nouveau, comme lorsque l’on était enfant, la magie devenir réalité…ou la réalité devenir magie. Sans filtre.


 

Plus facile à dire qu’à faire, mais laisser s’exprimer l’enfant qui sommeille en nous, c’est s’ouvrir à la joie, s’autoriser la spontanéité, ôter nos masques, ceux que la société nous impose et ceux que l’on croit devoir s’imposer, trouver, retrouver cette liberté bienheureuse dont le souvenir parfois nous rend nostalgique.

“Que tu lui donnes un crayon et l’enfant bâtit sa maison” C. Nougaro


Quelques lectures….

  • Libérez votre enfant intérieur, M-F BALLET de COQUEREAUMONT, Broché
  • Renouez avec votre enfant intérieur, M PAUL, Broché.
  • Créativité, un nouveau regard théorique et pratique, J-M MONCORGER, Broché.
  • Le pouvoir du moment présent, E TOLLE, Poche.

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !