Ma petite cure de raisins…

 

Lundi dernier, je me suis réveillée fin prête pour commencer ma toute première cure de raisins!

La veille, j’avais été au marché en acheter 2 bons kilos et je m’étais préparée psychologiquement à me nourrir exclusivement de raisins pendant les 4 prochains jours.

J’appréhendais un peu…Croyez-moi, je suis une grosse gourmande du genre à grignoter en continu toute la journée. Finalement, j’ai traversé ces 4 jours avec une certaine facilité et c’était même plutôt agréable. Je vous raconte…

Pourquoi une cure de raisins?

Le raisin est un fruit extrêmement intéressant : haute teneur en eau, riche en fibres, en potassium, en sélénium, en fer, en magnésium, en zinc…mais aussi exceptionnellement riche en sucres : 18% environ (en comparaison l’abricot en contient 12%, la pêche 10%, la pomme et la poire 13%, la fraise 7%…). Il est donc très calorique, seule la banane l’est plus.

De par ces propriétés, le raisin :

  • est diurétique
  • purifie les intestins et le foie
  • stimule le système immunitaire
  • réduit la tension artérielle
  • est énergétique
  • est excellent pour le système cardiovasculaire

Le raisin noir est très antioxydant, ses tanins et ses flavonoïdes sont bénéfiques au coeur. C’est un bon remède à la constipation, il améliore la digestion, épure le sang…

Le raisin blanc, lui, contient moins de sucres, il est l’allié des reins, du foie, des intestins, et grâce au resvératrol et aux catéchines, il protège de maladies telles que cancer du côlon et Alzheimer.

102_3520_edited_edited

 

La cure de raisins permet de se revitaliser profondément, de nettoyer l’organisme et de résoudre certains petits maux quotidiens comme la constipation, l’insomnie, les problèmes de peau, la fatigue, l’excès de stress…

La meilleure période pour la faire est le début de l’automne, la pleine saison du raisin.

 

Mon expérience…

Pour des raisons pratiques, je pouvais difficilement prolonger la cure au-delà de 4 jours, et je me suis dit que pour un premier essai, ce serait déjà pas mal.

Les quantités.

En moyenne, j’ai mangé entre 1 kg et 1.5 kg par jour : des raisins chasselas et muscats blancs et noirs. J’ai dû retourner au marché le matin du 3ème jour.

Je n’ai pas été dégoûtée, juste quelques envies passagères de sel, de pain et, allez savoir pourquoi, le 2ème jour, de poivrons rouges grillés.

102_3493_edited_edited

T’en as pas marre de tous ces raisins??

Je n’ai pas ressenti la faim du tout, puisqu’on peut manger autant de raisins que nécessaire.  Personnellemement, je les ai mangés en entier, peau et pépins (qu’on évite de croquer!) compris.

La forme.

Globalement, j’ai été plutôt en forme. Le second jour a été le plus difficile, que ce soit au niveau fatigue ou au niveau saturation de raisins. Mais largement faisable cependant…

J’étais débordante d’énergie tous les matins, et celle-ci retombait un peu dans l’après-midi.

J’ai continué à faire du sport : 2 footings et 2 séances de yoga dans la semaine. Je n’ai ressenti aucune fatigue musculaire ni sensation de faiblesse.

Grand point positif de cette cure : mon niveau de nervosité a chuté considérablement. Ni énervement ni stress pendant 4 jours…

Le sommeil.

J’ai été agréablement surprise par la qualité de mon sommeil et la facilité avec laquelle je m’endormais. Je suis du genre à me réveiller dix fois par nuit et à avoir du mal à m’endormir. Là, dès le 1er soir, magique : endormie vers 21h30 (incroyable!) et sommeil de bébé (qui fait ses nuits).

L’amélioration du sommeil est souvent observée pendant une cure de raisins. Normal : le tube digestif est quasiment au repos et on ne prend plus d’excitants (café, alcool, tabac…)

Les sens.

Le côté le plus agréable et bluffant de la cure : cette sensation de voir vraiment les couleurs. Elle m’a frappée le 2ème jour, tandis que je récupérais de mon footing en marchant tranquillement. La lumière filtrait à travers les arbres et les couleurs m’ont éblouie, un peu comme si je les voyais vraiment, plus intensément. J’en suis restée scotchée quelques secondes. La lumière me subjuguait véritablement, j’avais l’impression de voir en haute définition. Et de cet émerveillement a découlé la sensation très particulière d’être exactement à ma place, là où je dois être, une sorte de paix intérieure solide et qui ne dépend pas des évènements extérieurs.

Une expérience qui s’est renouvelée plusieurs fois en 3 jours.

Je ne suis pas la seule à noter un aiguisement des sens pendant une cure de raisins. Certains notent un meilleur odorat, une amélioration de l’ouïe et un affirmement du goût. Cela, j’ai pu le constater lorsque j’ai mangé autre chose que du raisin à l’issue de la cure.

102_3519_edited

Le poids.

Forcément, j’ai maigri. J’ai perdu 2.5 kilos en 4 jours de raisins. Je ne me suis pas repesée depuis, mais j’ai forcément repris au moins 1 kilo en remangeant normalement.

Ce qui était appréciable, c’était la sensation de légèreté physique bien présente (que je ne ressens que rarement, étant donné que je suis un estomac sur pattes!)

Le moral /les petits maux

Globalement, j’étais de bonne humeur et très calme. J’ai remarqué une plus grande patience, notamment avec mon fils. Tout semblait couler plus facilement…

Le 4ème jour, j’ai senti que quelque chose travaillait : petite résurgence d’angoisses pendant mon footing et larmes aux yeux. J’ai traversé cet état assez rapidement et deux heures après, c’était un peu comme si j’avais nettoyé une tâche dans mon esprit.

Au niveau physique, quelques maux de tête, que j’attribue au sevrage de caféine (ma drogue), et un début d’allergie avec nez qui pique mais qui est passé très rapidement.

Cure de raisins...

Ma conclusion

Je renouvellerai l’expérience sans hésiter, si possible plus longtemps. J’ai vraiment eu la sensation de me nettoyer, aux niveaux physique comme psychique. Le fait de dormir aussi bien m’a ressourcée et j’ai redécouvert la lumière qui danse dans les arbres comme une enfant.

Cette cure de raisins de 4 jours m’a donné envie d’explorer d’autres pistes, comme une monodiète de pommes, le jeûne, une cure de jus (que j’ai déjà pratiqué à la journée mais jamais dans le temps).

Si vous voulez vous lancer, la préparation est primordiale. Alléger son alimentation les jours précédents, choisir le bon moment, soigner la préparation psychologique, faire une bonne provision de raisins, bio de préférence…

La reprise de l’alimentation est elle aussi très importante. Pour ma part, je n’ai mangé que des fruits le 1er jour, puis des légumes le second et ensuite repris très doucement les féculents et les légumineuses, en évitant le gluten.

 

102_3518_edited

Et vous, tentés par une cure de raisins?

Peut-être en avez-vous déjà fait une?

Racontez-moi…


Pour aller plus loin :

Le petit guide de la cure de raisin, Editions Terre Vivante. 


 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !