Miroir, mon beau miroir…

Il y a quelques jours, j’ai dû, lors d’un désaccord avec un certain, affronter un tsunami de jugements plutôt violents et de railleries plutôt corsées. Il fut un temps pas si lointain où le tsunami m’aurait submergée et où ma confiance en moi aurait sombré, assommée par les mots qui, bien maniés comme c’était effectivement le cas ici, peuvent s’avérer plus douloureux que les coups. Mais s’ils m’ont sans aucun doute touchée, ces (mauvais) jugements de valeurs n’ont pas réussi à me mortifier, ni même à me culpabiliser. C’est alors que j’ai réalisé que ça y est (enfin!) je suis en paix avec celle que je suis. Ce qui m’amène au sujet de cet article…

Et si, pour Noël, on se couvrait, en plus du fard et des paillettes, d’amour?

Je ne parle pas de l’auto-suffisance déguisée en estime de soi, et qui souvent cache une blessure. Je ne parle pas d’ego.

Je parle d’Amour. Le vrai, le solide.

L’inconditionnel. 

Inconditionnel. J’adore ce mot, il représente une forme d’absolu. S’aimer sans condition. Je sais, c’est pas évident. Parce que les expériences, les autres, la société…Parce que les attentes, les espoirs, les échecs….

Mais faisons un petit exercice, ça vous tente?

L'exercice du miroir
Installez-vous confortablement devant un miroir. 
Regardez-vous. Ok, je crois deviner ce que vous faites : vous focalisez sur un détail, bouton, ride, cheveu blanc, bourrelet...
Alors, allez-y, respirez profondément.Puis regardez-vous mieux. Regardez-vous vraiment. 
Faites comme si, pendant 5 minutes, vous étiez pour vous-même un ami bienveillant. 
Vous ne voyez pas le bouton, la ride, le bourrelet ou le cheveu blanc. Tout ceci n'a pas d'importance. 
Vous voyez l'unicité. 


anena

Votre manière d’être, de faire, de ressentir, d’appréhender, d’agir, de donner et de recevoir, est unique.

Personne n’est, ne fait, ne ressent, n’appréhende, n’agit, ne donne ni ne reçoit comme vous.

Vous êtes unique.

Vous le savez, ça, on le répète partout. Mais quand même, cette vérité est une excellente raison (mais au fait, vous en faut-il vraiment une???) pour vous aimer inconditionnellement. Vous ne pensez pas?

S’aimer inconditionnellement, ce n’est pas se laisser aller, devenir je-m’en-foutiste et tout se permettre parce qu’ “après tout, j’m’en fous, je m’aime, quoiqu’il advienne et quoique les autres pensent”.

Au contraire, c’est prendre la responsabilité de ses actes, parce que vous n’êtes pas une victime, mais savoir que vos actes ne sont pas qui vous êtes. Vos actes ne peuvent pas vous définir. Il ne sont que des réactions, des conséquences à des causes, à cet instant de votre vie. L’échec n’en est un que si on le juge comme tel. Autrement, il n’est qu’une expérience.

Mais nous avons laissé notre reflet de côté…Revenons-y.

Regardez-vous droit dans les yeux. Il n'est pas nécessaire de savoir qui l'on est (quelle grande et inhumaine question!) pour croire en soi. 
Voyez dans cet adulte refleté l'enfant qui y vit toujours. 
Cet enfant qui a droit à l'amour, le respect, la tendresse, la bienveillance. Et qui y a droit sans avoir à faire ses preuves. 
Cet enfant qui a appris à apprendre. 
Regardez-vous, et concédez-vous vos accomplissements.

Regardez-vous. Vous pouvez :

  • Rire
  • Rêver
  • Pleurer
  • Hurler
  • Danser
  • Tomber
  • Vous relever
  • Echouer
  • Réussir
  • Embrasser
  • Cracher
  • Etreindre…..

Vous n’avez qu’une responsabilité envers vous-même, et ceci quoique vous puissiez vivre :

Vous aimer inconditionnellement.

Et ainsi, et cela j’en suis persuadée, c’est cet amour qui vous poussera dans la bonne direction. Une sorte de cercle vertueux…

fullsizerender-6_edited_edited

Regardez-vous encore :

Wonderful, isn’t it?

Alors oui, c’est Noël. Mettez vos habits qui brillent, passez chez le coiffeur, sortez vos plus beaux bijoux, mais surtout parez-vous d’amour.

Aimez-vous, aimez-vous follement!

Votre sourire sera plus beau, votre présence plus charismatique, vos moments plus délicieux. Et qu’importe les rabats-joies, laissez-les objecter tout ce qu’ils veulent.

Faites-vous ce cadeau.

Encore mieux qu’un sac Chanel :

Le self-love Inconditionnel.

102_3431_edited_edited


 

Rendez-vous sur Hellocoton !